Evan Spiegel, le co-fondateur et PDG de Snap Inc (maison-mère de Snapchat) a obtenu la nationalité française. Si sa naturalisation date de 2018, elle n’a pourtant été révélée par le journal Les Échos que ce lundi 16 décembre 2019.

Journal officiel du 12 décembre 2018, page 18, les noms d’Evan Spiegel (patron américain de l’entreprise californienne Snap) et de Hart Spiegel (son fils d’un an et demi) trônent fièrement sur le papier.

Ce document énumère les noms de plus de 700 étrangers naturalisés deux jours plus tôt par un décret. Pourtant, le chef d’entreprise n’a jamais vécu en France et aucun de ses parents n’est Français. Quant à son épouse, le mannequin Miranda Kerr, elle est Australienne.

Mais alors, pourquoi et comment le DG de Snapchat a-t-il été naturalisé Français ?

Il s’avère qu’Evan Spiegel adore la France. Il se rend très régulièrement dans l’Hexagone et a appris la langue de Molière à l’Alliance française de Los Angeles. Pour cette raison, le PDG de Snapchat aurait souhaité obtenir la nationalité française. Il a alors fait sa demande au consulat de France à Los Angeles. Sa demande sera acceptée grâce à la procédure dite « de l’étranger émérite« .

Codifiée en 1993 à l’article 21-21 du Code civil, cette loi permet au ministère des Affaires étrangères de naturaliser un « étranger francophone qui en fait la demande et qui contribue par son action émérite au rayonnement de la France et à la prospérité des relations économiques internationales. » Son utilisation reste cependant rare.

« Dix à vingt dossiers de demande de naturalisation au titre de [cet article] sont examinés annuellement », indique une source diplomatique, qui ne précise pas combien aboutissent.