Vous l’aurez sans doute remarqué, l’endométriose est un sujet beaucoup abordé ces temps-ci. Peu connue du grand public, cette maladie qui touche 4 millions de  françaises commence à être médiatisée depuis quelques années, notamment par des célébrités qui ont brisé ce tabou.

Les YouTubeuses de la chaîne humoristique Parlons Peu … Parlons Cul ont décidé de traiter le sujet avec humour, comme tous les thèmes qu’elles abordent. Masturbation féminine, simulation ou encore sextoys, Juliette Tresanini et Maud Bettina-Marie désacralisent tous les sujets sexo pour en faire de vrais sketchs drôles et instructifs. Accompagnées cette fois de la YouTubeuse Natoo et de la chanteuse Imany, elles expliquent avec un humour corrosif les douleurs que l’endométriose provoque et surtout l’importance de consulter un docteur.

Avec Natoo dans le rôle de l’endométriose faisant la fête dans le ventre d’une femme et Imany dans son propre rôle, cette vidéo brise le tabou de l’endométriose et met en avant ce combat mené par de nombreuses femmes. Alors que l’endométriose est souvent mal comprise par la société, Natoo s’amuse des clichés en reprenant les remarques reçues par les malades et en comparant le nombre de malades à une communauté sur les réseaux sociaux. Comme à son habitude, la chaîne Parlons Peu … Parlons Cul fait preuve de professionnalisme en invitant cette fois une gynécologue.

Une vidéo qui apporte une nouvelle voix plus légère au combat contre cette maladie.

Devenir Influenceur sur Instagram