Depuis 9 ans, Chloé partage ses passions et sa « happy philosophy » sur son blog et sur son Instagram qui compte plus de 157 000 abonnés. Nous avons eu la chance de nous entretenir avec cette jeune femme solaire et pleine d’énergie pour parler de sa vision de l’influence ainsi que de ses divers projets.

 

Influenth – Bonjour Chloé, merci d’avoir accepté de répondre à nos questions; Pour commencer, peux-tu te présenter aux lecteurs d’Influenth et leur raconter ton parcours ?

Chloé – Tout le plaisir est pour moi ! J’habite Bordeaux et je suis diplômée en communication spécialisée web éditorial. Je suis passionnée par les voyages, le sport et j’ai un sérieux penchant pour tout ce qui est coloré ! J’ai créé mon blog en 2010 lorsque j’étais étudiante pour partager mes passions et mes bons plans sur Bordeaux et ailleurs. Aujourd’hui, je travaille à plein temps en tant que blogueuse, influenceuse et créatrice de contenu avec mon conjoint photographe. J’ai la chance de vivre de ma passion mais je travaille beaucoup chaque jour pour faire en sorte que cela continu dans la joie et la bonne humeur !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CHLOÉ | Happy Blogger (@chloe_penderie) le

Tu as d’abord commencé par ouvrir ton blog mode et lifestyle “La penderie de Chloé” en 2010. Qu’est ce qui t’a poussée à te lancer dans ce projet ? À ce moment-là, pensais-tu que tu pourrais faire de cette activité un métier ? Quand et comment as-tu compris que tu pourrais vivre de l’influence ? Était-ce un choix évident, avais-tu des craintes ? Aujourd’hui, as-tu des regrets ?

À l’époque, j’avais simplement envie de bons plans et bonnes adresses, de mes petits conseils mode au quotidien et de rencontrer des personnes qui partagent les mêmes centres d’intérêt que moi. Je n’aurai jamais cru une seconde que mon blog me permettrait un jour de créer un métier sur mesure, loin de là ! J’ai eu la chance lors de ma dernière année de master de pouvoir postuler au programme « Pépite » pour les étudiants-entrepreneurs et de pouvoir ainsi faire mon alternance dans ma propre micro-entreprise. Cela m’a permis de me lancer à la fin de mes études sans me poser de question. Tant que je serai autant passionnée par ce milieu et que j’aurai envie de partager ma bonne humeur sur le web, je continuerai avec autant d’entrain mais je ne me mets jamais de pression à ce sujet.

Tu t’es ensuite lancée sur YouTube en postant ta première vidéo en 2014. Est-ce qu’il s’agissait d’une suite logique pour toi d’ouvrir une chaîne YouTube en plus du blog ? T’es vidéo ont-elles un rapport avec le contenu de ton blog ou essayes-tu de changer de ligne éditoriale ?

Dès le lancement de mon blog je postais aussi des vidéos directement hébergées sur la plate-forme Blogger #vintage #oldschool. Je faisais essentiellement des hauls à la webcam. C’était une autre époque ! Et puis j’ai commencé à poster timidement sur YouTube, comme un prolongement du blog. J’aime proposer des vidéos de voyages ou des vidéos d’humeur comme un prolongement du blog. Mais j’avoue que je ne publie pas encore (assez) régulièrement…

Tu commences à avoir de nombreuses années d’expériences dans l’influence. Qu’est ce que cela t’apportes au quotidien ? Quelles sont les plus belles expériences et les plus belles rencontres que tu aies faites jusque-là ?

Cette expérience me permet surtout d’être plus efficace pour la gestion de mes partenariats. C’est très difficile d’être son propre agent, de gérer les contrats et la multitude d’e-mails au quotidien… Mais aujourd’hui je sais exactement quel type de collaboration j’ai envie de faire et je suis même force de proposition pour les marques en leur proposant des dispositifs parfaitement adaptés à mon audience. Mais ce que je retiens surtout de cette expérience dans l’influence c’est le flot d’amour au quotidien. Pas un jour ne passe sans que je reçoive des messages bienveillants de la part de ma communauté. Certaines de mes abonnées me suivent depuis 2010, c’est comme si nous avions grandit et évolué ensemble. Les plus belles rencontres que j’ai faite jusqu’à présent sont lors des événements que j’ai organisé pour fêter les 7 ans et les 8 ans de mon blog dans 7 et 8 villes de France en 2017 et 2018. C’était exceptionnel et j’ai déjà hâte de recommencer !

Dans tes vidéos, tu as toujours le sourire et tu partages ta “Happy philosophie”. En quoi consiste celle-ci ? Quel est ton secret pour être toujours de bonne humeur

Alors bien sûr, parfois, je suis aussi de mauvaise humeur, je me lève du pied gauche ou j’ai des petits tracas… D’autant plus quand on est chef d’entreprise, il y a toujours des hauts et des bas ! Mais je pars du principe que sur mon blog, sur mon compte Instagram ou sur ma chaîne YouTube, je ne veux partager que des choses positives, qui me font du bien et qui me mettent le sourire ! Dans la vie de tous les jours je suis quelqu’un de très souriante, avenante, bienveillante, sociable et active. Je souhaite que mon blog et mes réseaux sociaux reflètent cet aspect hyper important de ma personnalité. Pour voir la vie du bon côté 🙂

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CHLOÉ | Happy Blogger (@chloe_penderie) le

Tu es également passionnée par le sport et particulièrement la course à pieds que tu pratiques à travers le monde. Tu as aussi un compte Instagram, @chloe_happyrun dédié à cette passion. Qu’est ce que ce sport t’apportes ? À combien de marathon as-tu déjà participé et quel est celui dont tu es le plus fière ? Que partages-tu sur ce deuxième compte ?

La course à pied m’apporte énormément au quotidien, c’est mon équilibre ! Cela me permet de sortir le nez de l’ordinateur, de me ressourcer et de me rapprocher de la nature. Ainsi, j’ai créé le Happy Running Crew en septembre 2014 qui est une communauté et une association de course à pied pour ceux qui courent par plaisir et avec le sourire ! On est une vraie petite famille de runners, on s’entraide, se motive et on organiser des événements ensemble. Grâce au Happy Running Crew je me suis lancée dans mon premier marathon route en 2015, j’en ai déjà fait 8 ou 9 je dirai en comptant les marathons trail. La course qui m’a apporté le plus de joie est le Grand Trail de la Vallée d’Ossau 76km et 5000m de dénivelé en relai avec mon amoureux. Contrairement à mon compte principal où je suis une ligne éditoriale assez stricte et qui me demande beaucoup plus de travail, sur mon compte @chloe_happyrun, je partage au quotidien mes sorties running avec des photos sur le vif à l’iPhone.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par #FamilleHRC • Courir En Groupe (@happyrunningcrew) le

Quand tu as commencé ton blog, Instagram n’avait pas encore pris l’ampleur qu’on lui connait aujourd’hui. Quelle est ta vision de l’influence marketing aujourd’hui et comment penses-tu qu’elle évoluera ? Penses- tu que les réseaux sociaux manquent d’authenticité et de transparence ? Pourquoi était-il important d’expliquer les dessous de tes partenariats rémunérés à ta communauté et quel est le message que tu souhaites leur transmettre ? D’ailleurs, quelles sont selon toi les clés d’une collaboration réussie ? Penses-tu qu’il faut encore éduquer les marques à la façon dont doit fonctionner l’influence marketing ?

Quand j’ai commencé mon blog, Instagram n’existait pas haha ! À l’époque on avait Hellocoton et Netvibes pour suivre les blogs. C’est hyper intéressant d’évoluer en fonction des utilisations et des tendances mais je suis très attachée à mon support blog d’origine car je suis convaincue que les moteurs de recherche auront toujours une importance et qu’un blog bien positionné est une vrai valeur ajoutée. Aujourd’hui, j’ai toujours un peu du mal avec le terme « influenceur » que je trouve un peu trop généraliste. J’ai vraiment le sentiment d’avoir un métier unique, une communauté unique et un contenu unique. La transparence envers le lecteur est non seulement une obligation légale mais aussi un respect de sa communauté. Pour la marque, c’est un gage de confiance et de professionnalisme aussi. On ne se rend pas compte lorsque l’on travaille dans le milieu, mais interrogez vos amis qui ont une profession qui n’ont rien à voir sur leur perception aux contenus des influenceurs et vous verrez que les publicités cachées portent bien leur nom… Je pense que le marketing d’influence a évolué très (trop?) rapidement ce qui a donné lieu à pas mal de dérives, tant de la part des marques que des agences ou des intagrameurs (achat d’abonnés, contenus similaires, campagnes fiasco…). J’espère sincèrement que le marketing d’influence évoluera positivement, vers plus d’authenticité et de justesse.

 

Enfin, que peut-on te souhaiter pour la suite ? As-tu prévu quelque chose en particulier pour fêter les 10 ans de ton blog l’an prochain ? Quels rêves souhaites-tu accomplir ? As-tu de nouveaux projets en cours ?

Pour mon avenir court/moyen terme, je souhaite continuer de m’épanouir dans mon métier, avec ou sans l’étiquette « influenceuse » mais toujours avec le sourire !!! Bien sûr, j’ai plein d’idées folles pour les 10 ans de mon blog. C’est énormément de travail que de mettre en place ses propres projets lorsque ce n’est pas à l’initiative directe d’une marque donc pour l’instant je n’ai pas encore avancé dessus mais j’espère pouvoir surprendre ma communauté en 2020 pour les 10 ans de La Penderie de Chloé… Sinon, j’ai toujours de nouveaux projets en cours que je dévoilerai début septembre ! Hâte d’en dire plus…