Facebook interdit l’utilisation des emojis pêche, aubergine et gouttes d’eau dans certaines situations jugées trop suggestifs.

Cet été, Facebook a procédé à une légère modification de ses « standards de la communauté ». Cette charte, modifiée en toute discrétion, stipule les comportements à adopter ou non sur le réseau social. Facebook y affirme que les emojis considérés comme trop suggestifs, dans un certain contexte, seront proscrits de la plateforme. De manière générale, les emojis concernés sont la pêche, l’aubergine et les gouttes d’eau. Vous aurez compris pourquoi…

Pour une plateforme positive et sûre

On connaît Facebook pour ses règles contraignantes en matière de pornographie et de nudité. Le 15 octobre 2018, le groupe américain avait d’ores et déjà banni tout contenu qui « facilite, encourage ou coordonne les rencontres sexuelles entre adultes ». Les règles sont désormais encore plus strictes. Cette mise à jour de la politique de Facebook a pour but de maintenir un espace sûr pour tous, y compris les plus jeunes utilisateurs.

« Nous limitons également le langage sexuellement explicite qui peut mener à la sollicitation, car certains groupes au sein de notre communauté mondiale peuvent être sensibles à ce type de contenu ou avoir un impact direct sur leur capacité à communiquer avec leurs amis et la communauté en général », peut-on lire sur la page des Standards de la communauté de Facebook.

Le contexte jouera un grand rôle dans la modération

Les publications ou groupes de discussion affichant les emojis cités précédemment feront l’objet d’une étude de la part de Facebook. En dehors d’un contexte sexuel, Facebook ne supprimera pas les contenus en question. La plateforme le précise d’ailleurs clairement, si un contenu « ne constitue pas une sollicitation ou une offre sexuelle, il n’est pas contrevenant ».