HypeAuditor, plateforme de surveillance de la qualité des influenceurs Instagram, vient de dévoiler une nouvelle étude passionnante faisant l’état des lieux du phénomène des « fakes influenceurs ». Nous la partageons avec vous aujourd’hui.

Sur HypeAuditor, pour qu’un profil Instagram soit jugé ‘ »non-frauduleux », il doit répondre aux critères suivants :

  • Un grand pourcentage d’abonnés qui sont des personnes réelles
  • Un taux d’engagement authentique
  • Aucune anomalie en terme de ratio d’abonnements/abonnés

Partant de ce principe, la plateforme peut facilement différencier un véritable influenceur, d’un influenceur dont les statistiques pourraient paraître frauduleuses… Et le résultat est sans appel. En France, seulement 43.3 % des influenceurs ne présenteraient pas de comportement frauduleux. Autrement dit, 57.3 % des influenceurs français qui ont été analysés par HypeAuditor auraient des statistiques suspectes selon la plateforme.

Pourtant, les influenceurs français ne sont pas les plus mauvais élèves d’Europe. En effet, l’Italie compte, quant à elle, seulement 33.34 % de profils influenceurs jugés totalement non-frauduleux. Finalement, c’est au Japon que les comptes analysés semblent être les plus « véridiques » selon cette étude : 50.04% des comptes analysés ne présentent aucune anomalie

Les anomalies de croissance

L’étude va encore plus loin en dévoilant le pourcentage de comptes par pays qui présentent une croissance anormale. Comme pour le point précédent, c’est le Japon qui remporte la médaille du meilleur élève avec seulement 16.34 % de comptes influenceurs qui présentent une croissance jugée anormale. La France, quant à elle, fait toujours office de mauvaise élève avec pas moins de 21.45 % de comptes présentant des anomalies au niveau de leur croissance. C’est tout de même encore loin derrière la Russie qui, de son côté, compte 30.67 % de profils influenceurs avec des anomalies de croissance.

L’usage du « Follow/Unfollow »

Parmi les méthodes utilisées pour booster son nombre d’abonnés, il y a la fameuse technique du « follow/unfollow« . On découvre, grâce à cette étude, que 14.64 % des profils d’influenceurs français analysés, auraient encore recours à cette méthode.

Devenir Influenceur sur Instagram

Sans surprise, le Japon est encore le pays le moins touché par cette méthode avec seulement 7.06 % des comptes analysés touchés. La Russie demeure bonne dernière avec pas moins de 23.34 % des influenceurs qui pratiqueraient le follow/unfollow.

Les commentaires inauthentiques

HypeAuditor estime que des commentaires sont inauthentiques si :

  • Ils sont écrits dans le cadre d’un concours de type « tag-to-win »
  • Ils sont automatisés et envoyés par des bots
  • Ils viennent de « pods Instagram »

Encore une fois, les chiffres sont élevés, mais la tendance s’est inversée pour certains pays. Alors que la Russie est championne du Follow/Unfollow, il semble qu’elle soit beaucoup plus sage sur ce point puisque c’est elle qui a le plus faible taux d’influenceurs ayant des commentaires inauthentiques : « seulement » 30.4 %.

Les influenceurs français font, quant à eux, toujours partie des mauvais élèves de la classe avec 36.51 % des profils influenceurs analysés présentant des commentaires inauthentiques.

Cliquez ici pour voir l’intégralité de l’étude