En quelques années, la marque Michel et Augustin est devenue une véritable love brand. Créée en 2004, la marque a développé des communautés à vitesse grand V sur Facebook, Instagram, Youtube, LinkedIn, Snapchat et Pinterest où environ 350 000 personnes suivent les aventures gourmandes de la marque ! 

La plateforme d’influence Hivency et l’outil de gestion de réseaux sociaux Agorapulse nous racontent la success story de Michel et Augustin.

Voici les 4 clés du succès de Michel et Augustin :

 

1. Une prise de parole bien identifiée

Michel et Augustin sur les réseaux sociaux, ça ne date pas d’hier ! Créée en 2004 (comme Facebook), la marque fait ses premiers pas dès 2008 sur ce qui était encore un réseau social d’étudiants et qui voyait les premières pages entreprises faire leurs apparitions. Et “les trublions du goût” se sont très vite fait une place dans le paysage socialmedia avec leur communication décalée.

L’idée de Michel et Augustin est de cuisiner des gâteaux avec des recettes simples, gourmandes et des produits de qualité. A cette époque-là, le marché est plutôt occupé par des produits très industriels. Prendre le contre-pied, c’est cette recette que la marque Michel et Augustin avoulu appliquer à ses réseaux sociaux : un univers graphique bien défini avec des illustrations, une marque incarnée par leurs deux fondateurs (jusqu’au logo), et un ton décalé et souriant.

Comme l’explique Carole Cottard, Responsable Communication Externe chez Michel et Augustin, « Depuis le début, la volonté a été de créer une aventure accessible, co-construite avec les consommateurs, de façon rigolote et souriante pour accentuer la dimension de proximité de la marque. En ce sens, les réseaux sociaux sont un territoire d’expression naturel pour Michel et Augustin. »

michel et augustin

2. Créer de la proximité avec les consommateurs

La spontanéité est le maître-mot de Michel et Augustin. Dans le cadre de cette campagne, la marque a souhaité que les micro-influenceurs organisent un jeu concours pour offrir le livre à l’un de leurs abonnés. Pour une marque, un concours sur Instagram permet de faire connaître ses produits, augmenter sa communauté, la notoriété de marque et l’engagement des utilisateurs. Pour promouvoir le concours, Michel et Augustin a demandé aux influenceurs de réaliser une story en les mentionnant. L’avantage des stories, est qu’elles permettent aux créateurs de contenu de fournir un contenu dynamique, plus spontané et éphémère. De plus, la marque a demandé aux créateurs de contenu de publier une photo avec le livre de recettes en avant et une de leur réalisation inspirée du livre. Grâce à ce concours, elle a gagné plusieurs milliers de followers sur Instagram !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

C’est dernier jour avec le confinement je passe un peu plus de temps en cuisine pour le plaisir de mon chéri ! J’ai reçu il y a quelques jours le nouveau livre de chez @micheletaugustin, un livre avec une multitude de recettes cookies sucré et salé de quoi ravir les papilles de tout le monde. J’ai testé la recette « le cookies des vrais vrais vrais gourmands » avec ma petite touche perso des noix de pécan caramélisées, un vrai délice ! Avec @micheletaugustin on propose de faire remporter à l’un ou l’une d’entre vous un exemplaire de ce livre. Bravo @eleonore.somers qui remporte le livre, merci à tous pour votre participation #kitchendesign #kitchen #kitchendecor #kitcheninspiration #cookies #cooking #cookies #cookingtime #faitmaison #gourmandise #instadeco #details #concours #concoursinstagram #interiorblogger #myhome #patisserie #patisseriemaison #patisseriefrancaise #carreauxdeciment #whitedecor

Une publication partagée par H _ (@homeby_sandra) le

Les fondateurs de Michel et Augustin ont construit leur succès grâce à leur passion de la pâtisserie. C’est donc bien naturellement que l’entreprise partage ses recettes à ses communautés. Live Instagram en direct de la Bananeraie, snack content sur Facebook, version “pimpée” sur Youtube. Il y en a pour tous les goûts ! Et à chaque fois, ce sont les employés qui mettent les mains dans la pâte à gâteau !

 

3. Une stratégie d’engagement bien rodée

L’autre recette du succès, c’est un community management chirurgical ! Proximité et authenticité n’ont de sens sur les réseaux sociaux qu’à travers les conversations. L’équipe de Michel et Augustin met un point d’honneur à répondre à tous les commentaires, messages privés et mentions. Les algorithmes des ré- seaux sociaux étant principalement basés sur l’engagement, cela permet de travailler la dimension communautaire de sa marque tout en bénéFIciant d’une portée plus importante.

Au sein de la Bananeraie (le siège de Michel et Augustin), c’est une community manager qui gère la “Boulangerie de quartier”, Pourquoi ce nom ? Parce que, comme votre boulangère de quartier, le Community manager connaît très bien les membres de la communauté et a toujours un petit mot pour chacun d’eux !

4. Des influenceurs qui lui ressemblent

Pour cette campagne, la marque a souhaité recruter des influenceurs qui correspondent à leur audience : des créateurs de contenu qui ont entre 23 et 40 ans, vivent en France et totalisent plus de 3 500 abonnés sur leur compte Instagram.

Pour trouver les influenceurs qui conviennent le mieux à sa marque, il faut bien analyser leurs caractéristiques telles que l’âge, le genre, la localisation, les centres d’intérêt, mais aussi bien décrypter qui est leur communauté.

Michel et Augustin est une love brand, c’est-à-dire une marque qui a su développer une relation affective forte entre elle et ses consommateurs. Sa volonté est depuis sa création de créer une aventure en étroite collaboration avec ces derniers. La marque food souhaite aussi entretenir un lien unique avec les créateurs de contenu avec qui elle collabore.

Une stratégie de micro-influence qui fonctionne !

Pour Michel et Augustin et la promotion de son livre de recettes, 25 publications ont été réalisées par les micro-influenceurs, ce qui a généré un taux d’engagement de 6.64 %. Un excellent résultat ! En effet, supérieur à 2 % le taux d’engagement est correct, alors imaginez-en un de plus de 6 %. Plus vous collaborez avec des micro-influenceurs, plus vous obtiendrez un taux d’engagement élevé. En effet, les macro-influenceurs ont de nombreux followers, mais ils n’interagissent pas autant avec eux que les micro ou nano-influenceurs. Ces publications ont généré plus de 8 000 commentaires et 18 500 mentions j’aime. Du côté de l’Earned Media Value, celui-ci est de 5 500€. De plus, grâce à cette campagne de micro-influence, la marque a bénéficié d’une large audience : la portée globale de la campagne s’élève à 398 000 personnes.