Les DNVB (Digital Native Vertical Brands) fleurissent de plus en plus sur les réseaux. Quelles sont leurs particularités? Qu’est ce qui fait le succès de ces marques? Comment tirent-elles profit des influenceurs pour mener à bien leur développement ? Avec Influence4You et HypeAuditor, focus sur ces marques aux pratiques d’online marketing nouvelles. 

Les Digital Native Vertical Brands, c’est quoi ? 

Comme l’explique si bien l’étude menée par Influence4You et HypeAuditor, les Digital Native Vertical Brands ou DNVB sont « des marques avec une identité forte et singulière basées sur le business model direct to consumer. Elles sont concentrées sur une seule catégorie de produits. »

Plus que jamais, ces marques intriguent voire divisent : reconnues comme un concept d’entreprise novateur et prospère par certains, d’autres y voient plus une tendance dont l’effet de mode s’éteindra un jour ou l’autre. Notez que les prévisions du « monde post-covid » sembleraient jouer en leur faveur.

Leurs stratégies de marketing, de communication, de promotion ou encore de distribution exclusivement basée sur le digital bouleversent les marques traditionnelles.

Les DNVB, véritables stars de l’influence

Instagram est le réseau social phare des DNVB, la quasi totalité de leur stratégie de communication et marketing réside sur ce réseau. Les chiffres donnés par Influence4You et HypeAuditor parlent d’eux-mêmes :

  • 86% des marques comptent plus de 5 k followers sur Instagram. 
  • près de 80% des DNVB ont eu des posts de plus de 10 influenceurs sur les 6 derniers mois 
  • 40% ont collaboré avec plus de 50 influenceurs
  • Les budgets d’influence marketing montrent que l’influence est devenu un canal d’acquisition clé pour les DNVB, avec 80K € d’investis en moyenne par an. 

Les influenceurs jouent un rôle primordial dans le développement de ces marques : en effet, le taux d’engagement en moyenne 2,7 fois supérieur quand le post est réalisé par l’influenceur plutôt que par elles-mêmes.

Le profil d’influenceur convoité par les DNVB est le suivant : les instagrameuses âgées de 18 à 34 ans. Ce qui est peu surprenant car 71% des DNVB sont dans les univers du textile, de l’accessoire et de la beauté.

Si les DNVB sont de véritables championnes de l’influence, il reste néanmoins des axes d’amélioration à creuser. On peut citer un gain de transparence en ce qui concerne l’envoi gratuit des produits aux influenceurs ou encore la qualité des collaborations avec les influenceurs (collaborations ponctuelles vs collaborations sur du long-terme).