Alors que l’épidémie de coronavirus a déjà fait plus de 360 morts, certains influenceurs profitent des retombées médiatiques de l’affaire. En effet, les filtres Instagram « coronavirus », créés à partir de l’application Spark AR, se multiplient. 

Selon le dernier bilan, le coronavirus a engendré 361 morts et touche plus de 17 000 personnes. Si certains sont affolés par cette épidémie, d’autres en font des filtres Instagram. En effet, depuis plusieurs jours, une dizaine de filtres “coronavirus” ont fait leur apparition. Au programme : faux masques chirurgicaux, tests pour savoir si vous êtes infectés et encore plein d’autres idées « ingénieuses ».

Ces filtres ont, bien évidemment, reçu un accueil plus que mitigé… Certains se demandent même comment le service Spark AR a pu laisser faire ça. Dans la foulée, quelques filtres ont été supprimés, probablement après une vague de signalement.

Mais les filtres coronavirus ne sont pas la seule source d’inquiétudes sur Instagram. De nombreux créateurs de contenu posent en effet avec des masques de protection « stylisés » pour l’occasion. Le tout accompagné des bons hashtags pour être bien référencé : #coro­na­vi­ru­sout­break #corona #coro­na­vi­rus­memes…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Vibe check. #shenzhen #stevendivish #maskon #wearthemask #coronavirus #hongkong

Une publication partagée par Steven Divish (@stevendivish) le