La pandémie de Covid-19 accélère la mutation du secteur du luxe. Une digitalisation orchestrée par les leaders des réseaux sociaux, avec en tête de lice, Facebook et Instagram, s’impose. 

L’inévitable digitalisation du secteur du luxe

L‘univers du luxe souffre : c’est l’un des marchés les plus financièrement touchés par la pandémie et le confinement. En effet, l’une des spécificités de l’univers du luxe est l’expérience client en boutique. Or, il reste peu commun d’acheter des pièces de grands créateurs ou de maisons à la renommée mondiale sur la toile. Autre élément à souligner : les Chinois sont sans conteste le moteur du marché mondial du luxe. La Chine ayant été le premier foyer de contamination du Covid-19 ainsi que le premier pays à être confiné, on comprend mieux les difficultés rencontrées par l’univers du luxe.  

Autant de raisons pour lesquelles Facebook et Instagram se sont donnés pour mission d’accompagner le secteur du luxe dans sa mutation digitale. Depuis peu, le tandem propose ainsi des Luxury Perspectives Webinars qui présentent entre autres les solutions qu’il est possible d’apporter aux marques et maisons de luxe. Parmi ces solutions, on peut citer le développement du e-commerce ou encore l’organisation de Fashion Weeks digitales pour assister à des défilés de mode en ligne.

Instagram souhaite ainsi devenir la plateforme incontournable des défilés de mode numériques. La Directrice des partenariats mode chez Instagram Eva Chen travaille déjà sur le sujet. L’influenceuse aux 1,4 millions d’abonnés a d’ores et déjà mis en place par exemple des Instagram Fashion Week Playbooks qui hébergent des défilés de modes digitaux.

 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Meant to get pale pink elbow length gloves and pale pink heels to wear with this Prada dream coat but didn’t have time. Would’ve been cute though!! 📸: @germanlarkin

Une publication partagée par Eva Chen (@evachen212) le

De grands créateurs de mode de luxe, à l’instar de  Simon Porte Jacquemus, ont déjà bien cerné le rôle essentiel que vont jouer les réseaux sociaux, en particulier Instagram, dans l’univers du luxe « post-covid-19 » qui se profile.  Rappelons qu’au début du confinement, le talentueux créateur de mode français a lancé le #Jacquemusathome. Une stratégie digitale sur mesure permettant de profiter de la mode malgré la mise en quarantaine mondiale…

Affaire à suivre !