On ne sait pas si les créateurs de cette page sont coiffeurs mais ils sont décidément des adorateurs des crinières poivre et sel ! Très créatifs, ils ont eu l’idée de lancer une page Facebook recensant les chevelures de riches… La page est baptisée « Cheveux de riches » car, selon eux, les cheveux gaufrés et argentées vont forcément de pair avec un compte en banque bien garni.

Intrigué par cette théorie, un journaliste de Konbini a interrogé les protagonistes sur la façon dont ils identifiaient les  « cheveux de riches ». « C’est avant toute chose une chevelure forte, pleine et en bonne santé, un crantage naturel, aiguisé par le temps et les années passées en banque privée, hedge fund, salle de marchés ou en law firm anglo-saxonne. Ce n’est pas un simple coup de pento et une chemise triple col pourpre à quadruple bouton nacré de chez Marco Serussi (là aussi, il y a eu un atelier de travail au sein de notre groupe de potes pour chasser ce genre d’énergumènes, mais c’est un tout autre sujet). Le cheveu se doit également d’avoir de la maturité : il doit varier d’un spectre poivre et sel à un blanc neige immaculé à faire passer Aspen pour une station de ski jurassienne. », ont-ils expliqué avec beaucoup d’humour .

Parmi cette collection de clichés de têtes grisonnantes, on retrouve également des crânes nus. « …si le mouvement du cheveu est vers l’arrière et que l’environnement global de la photo est en conformité avec les critères, nous pouvons valider car nous acceptons et comprenons que le riche ait pu connaître quelques frayeurs fatales à son bulbe (faillite de Lehman, OPA hostiles, rupture de stock de Romanée-Conti 73 dans la first de Cathay Pacific, etc.) causant la perte subite du précieux crin. » Les créateurs de la page se disent particulièrement compatissants voire même terrifiés à l’idée de perdre leurs cheveux.  Selon le magazine, ils passeraient leur temps à commenter des photos Facebook pour prévenir leurs amis et même des inconnus d’une calvitie imminente !